Prêt pour l’innovation et la créativité

La création d’une industrie

Benjamin Chew Tilghman invente le processus de sablage en 1870 et dépose un brevet aux États-Unis. Il crée « Tilghman's Patent Sand Blast Co. » à Gray's Inn Road, Londres et en 1879, il déplace l'entreprise à Altrincham. Cette entreprise devient plus tard Tilghman Wheelabrator, et finalement Wheelabrator Group. Notre siège social est toujours à Altrincham, au Royaume-Uni.

Il existe une certaine confusion sur la personne qui a inventé le grenaillage à turbine et la première turbine de grenaillage.

Les Brevets de Peik

Qui a inventé le grenaillage à turbine ? Peik en 1933, ou Gutmann en 1893?

Louis D. Peik, d’American Foundry Equipment Co., invente le grenaillage à turbine en 1933, et dépose un brevet. Comme cette machine projette un abrasif au moyen d’un dispositif semblable à une turbine, le terme « Wheelabrator » est créé. En 1933, les nouvelles machines Wheelabrator sont lancées avec grand succès et en 1935 Tilghman’s au Royaume-Uni commence à construire des machines Wheelabrator sous licence.

En 1945, American Foundry change de nom pour devenir American Wheelabrator & Equipment Company, avant de racheter en 1966 40 % de Tilghman’s pour devenir Tilghman Wheelabrator – qui devient en 1973 entièrement contrôlée par American Wheelabrator.

Badische Maschinenfabrik in Durlach

Lorsque Louis D. Peik a déposé son brevet pour une turbine de grenaillage dans les années 1930, on ne peut que supposer qu’il n’avait pas connaissance du brevet BMD « Gusssputzmaschine » déposé 40 ans plus tôt.

« Pour le nettoyage de moulages, une roue à turbine est utilisée ; qui tourne à grande vitesse et propulse depuis le milieu du sable, de la pierre, de la grenaille de fer et d’autres matériaux semblables... pour nettoyer la surface des moulages. »

(Consultez la documentation du brevet ci-dessous.)

Badische Maschinenfabrik & Eisengiesserei (dénommée par la suite BMD) est une ancienne entreprise de DISA, et donc une ancienne société de Wheelabrator.

Tout au long de son histoire, Wheelabrator n'a cessé de lancer de nouvelles techniques et technologies, cherchant continuellement à mieux servir ses clients.

Innovation remarquable à Wheelabrator :

1869:  Brevet relatif au processus de sablage (Tilghman, Royaume-Uni)

1932:  Brevet relatif à la première machine de grenaillage à tambour appelée « Tumblast » (American Foundry, États-Unis)

1933:  Brevet relatif à la première turbine de grenaillage, la « Wheelabrator », par American Foundry

1940:  À la tête du développement d'équipements de grenaillage de précontrainte

1950:  Introduction de machines de décalaminage de câbles et de bandes

1978:  Introduction de la première grenailleuse à alimentation en continu

1980:  Introduction de machines à manipulateur pour le nettoyage des pièces de transmissions coulées.

1980:  Lancement de la turbine Universelle (U-)

1986:  Vente de la première ligne de conservation en Chine

2000:  Brevet pour le robot à préhension

2003:  Lancement de la turbine EZEFIT (États-Unis)

2007:  Lancement de la turbine TITAN

2011:  Introduction de la machine à courroie inclinée (IBC)

2012:  Introduction de la machine de nettoyage interne avancé (AIC)

2013:  Lancement de la tête de grenaillage SG130

2015:  Introduction de la grenailleuse compacte

2015:  Lancement de la grenailleuse à chambre à carrousel rotatif

2015:  Introduction du système de précontrainte interne à lance flexible

2015:  Lancement de la turbine COMET HD