Grenailleuse à convoyeur à rouleaux de type X pour une ligne de revêtement XXL en Allemagne

Published

Une grenailleuse à rouleaux Construction Blaster Type X de Wheelabrator joue un rôle essentiel dans une nouvelle installation de revêtement en sous-traitance pour des pièces automobiles géantes en Allemagne.

L'année dernière, la société Giga Coating GmbH, qui porte bien son nom, a construit à Twist, dans le nord de l'Allemagne, une toute nouvelle installation de revêtement ultramoderne, destinée dans un premier temps aux remorques de poids lourds. La nouvelle ligne d'enduction est entièrement automatisée et peut nettoyer par sablage, enduire, tremper cathodiquement et poudrer des châssis de remorques entiers jusqu'à 15,8 m de longueur, 2,7 m de largeur et 1,5 m de hauteur, dans toutes les couleurs RAL (et autres). 

Construite sur un terrain de 25 000 m², la surface de production s'étend sur 8 500 m², dont 1 300 m² sont dédiés exclusivement aux opérations de grenaillage. Wheelabrator a fourni un convoyeur à rouleaux Construction Blaster capable de nettoyer, de décalaminer et de dérouiller jusqu'à trois millions de mètres carrés par an. Il est situé juste à côté de la zone d'entrée des marchandises pour l'introduction instantanée des pièces fabriquées de très grandes dimensions dans la ligne d'enduction. Un labyrinthe de convoyeurs à rouleaux assure un flux constant de pièces à travers l'installation, y compris la grenailleuse. 

Une puissance de soufflage par douzaine

La grenailleuse géante à rouleaux Type X dispose de 12 turbines d'une puissance de grenaillage de 15 kW chacune, qui accélèrent l'abrasif sur la surface de la pièce jusqu'à 80 m/s, soit 285 km/h. 

Pour garantir de longs intervalles de maintenance, une disponibilité maximale et une durée de vie accrue, l'intérieur de la chambre de sablage est recouvert de plaques d'acier au manganèse de 10 mm. Des écluses d'entrée et de sortie d'une longueur de 4 m chacune et une série de rideaux en caoutchouc retiennent l'abrasif de manière fiable à l'intérieur de la machine.

Les pièces entrent dans la machine montée sur des patins spéciaux, conçus par l'équipe GIGA Coating. Fabriqué en acier au manganèse pour résister aux traitements sévères répétés à l'intérieur de la grenailleuse, le défi lors de la conception des patins était de s'assurer que le traitement par grenaillage atteigne chaque zone de chaque châssis.

Si l'objectif est de créer une rugosité de surface homogène avant le revêtement (ici Sa 2.5), les 12 turbines peuvent être ralenties de 3 000 tr/min à 1 500 tr/min. Tous ces paramètres et d'autres paramètres du processus peuvent être programmés dans la machine, afin d'adapter le processus de grenaillage à la pièce.

Alimenter la bête

Pour les tâches de nettoyage, la grenailleuse fonctionne à pleine puissance, ce qui permet d'atteindre les vitesses d'abrasion élevées mentionnées ci-dessus et de consommer 220 kg/min d'abrasif par roue de grenaillage, soit plus de 2,6 t/min. Ce débit d'abrasif élevé est géré automatiquement par un système de récupération et de recyclage astucieux soutenu par un silo abrasif de 25 t, équipé de capteurs de remplissage qui déclenchent automatiquement les appoints. Cela signifie qu'il y a toujours un mélange optimal d'abrasif recyclé et d'abrasif frais disponible, pour des résultats constants et précis. 

Avec une vitesse d'avance de 1 à 2 m/min, la machine atteint des temps de cycle de moins de 15 minutes par pièce. 

L'installation ultramoderne a été mise en service au début de l'été 2018.