Questions/Réponses : De l'aide après des inondations – traiter les équipements de grenaillage endommagés par l'eau

Published

À la suite des ouragans dévastateurs Harvey, Irma et Maria qui ont frappé dans les Amériques et d'autres phénomènes météorologiques violents partout dans le monde, les entreprises des régions touchées travaillent d'arrache-pied pour remettre leurs opérations en marche.

Cependant, bon nombre d’entre elles sont confrontées à de graves dommages causés par l'eau à leur équipement. Wheelabrator les a aidées à vérifier et restaurer les grenailleuses pour s'assurer qu'aucun autre dommage ne se produise en cas d'utilisation prématurée de l'équipement affecté. Nous espérons que vous ne serez jamais touché par une catastrophe similaire, mais si vous devez faire face à des inondations dans vos installations, voici quelques conseils essentiels de Tim Ogden, notre directeur des services relatifs aux produits en Amérique du Nord, sur la façon de traiter les équipements de grenaillage endommagés par l'eau.

Que devraient faire les utilisateurs d'équipement de grenaillage si leur machine a été exposée à des inondations?

La meilleure chose à faire est d'appeler le fabricant de l'équipement et de lui demander d'évaluer la machine. Ne faites jamais fonctionner la machine sans vérification. Selon l'endroit où se trouvait la ligne d’eau, les dommages peuvent ne pas être graves et peuvent être faciles à réparer - ne compromettez pas cela en faisant tourner la machine prématurément. Toute exposition à l'eau peut affecter de manière significative les composants électriques et auxiliaires, même si l'eau n'atteint pas le cœur de la machine.

Quels sont les plus grands défis à relever pour traiter des équipements de grenaillage endommagés par l'eau?

Le défi le plus immédiat est l'endommagement des nombreux composants électriques - capteurs, commutateurs, conduits et les nombreux moteurs d'une grenailleuse. Ceci s'applique bien entendu à presque tous les types de machines industrielles.

La complication spécifique aux grenailleuses est le comportement de la grenaille après l'exposition à l'eau. L'eau lie la poussière, la grenaille et l'abrasif en agrégats solides qui se comportent comme du ciment et qui peuvent bloquer et endommager gravement les pièces mécaniques. Ces agrégats de « béton armé » posent un problème à n'importe quel point du cycle d'abrasion. Par exemple, les élévateurs à godets et les trémies peuvent être exposés à l'eau à de très faibles hauteurs, en particulier si la machine est installée dans une fosse. Même de plus petits agrégats peuvent bloquer les pièces mobiles à l'intérieur de la machine et détruire des composants internes.

Que peut-on faire pour remettre les machines en marche ? Et combien de temps cela prendra-t-il?

Nous recommandons une évaluation systématique de la machine de haut en bas, y compris tous les composants électriques et les conduits, et de commencer à en retirer l'eau. En fonction de l'ampleur des dégâts causés par l'eau et de la hauteur de la ligne d’eau, il peut être possible de ventiler ou d'assécher soigneusement les pièces afin d'éviter de devoir les remplacer.

Ensuite, c'est au tour du fonctionnement interne de la machine. Tout doit être vérifié pour détecter tout amas d'abrasif qui pourrait gêner les pièces en mouvement. Il peut s'agir d'éliminer les résidus de grenaille à l'intérieur de la machine. Il est important de l'étendre à tous les équipements auxiliaires, comme les dépoussiéreurs et les élévateurs, car ceux-ci aussi peuvent être endommagés par de gros morceaux d'abrasif solidifiés, s'ils sont laissés dans la machine.

Compte tenu de la gamme d'équipements disponibles sur le terrain et de la gravité variable des dommages, il est impossible de donner un calendrier précis pour ces mesures. Une évaluation initiale d'une machine plus petite peut se faire en moins d'une journée, celle d'une machine plus complexe prendra plus de temps. Mais quel que soit votre type d'équipement, toute l'équipe Wheelabrator de votre région sera sur le chemin pour vous remettre en marche, vous et votre entourage. Car nous savons que ce n'est qu'alors que la reconstruction pourra véritablement commencer.

À quoi d'autre faut-il penser avant de remettre en marche l'équipement de grenaillage?

Tenez compte de tout abrasif entreposé et de la présence éventuelle d'eau. À moins que le réservoir de stockage ne soit étanche à l'eau, il est très probable que la grenaille ait été abîmée de la même manière que la grenaille à l'intérieur de la machine. Il est habituellement sûr de la faire fonctionner, si elle peut être versée et qu'elle est exempte d’agrégats ; vous pourrez peut-être la tamiser.

Vous n'avez généralement pas à vous soucier de perdre vos paramètres machine. Si vous avez éteint l'installation pendant l'évacuation, il est possible de récupérer les réglages et les programmes. Si ce n'est pas le cas, les OEM comme nous conservent généralement une copie de sauvegarde des paramètres d'origine pour garantir une restauration rapide.

Y a-t-il quelque chose qui peut être fait avant un incident d'inondation prévu pour « préparer » la machine à l'eau ?

Dans des cas comme les récentes inondations causées par les ouragans Harvey et Irma, la chose la plus importante est de suivre les procédures d'évacuation et de veiller à ce que tout le monde sorte en toute sécurité. Les machines peuvent être réparées et remplacées, ce n'est pas le cas des vies perdues.

La seule chose que nous vous recommandons de faire fait déjà partie de la plupart des exercices d'évacuation pour les installations industrielles - éteindre toute l'installation afin d'éviter tout danger pour la vie.

Donc, en bref, si votre machine a été inondée :

  • Ne la faites pas fonctionner sans l'avoir vérifiée
  • Appelez votre fabricant d'équipement d'origine
  • Tenez compte à la fois des dommages aux équipements électriques ET du danger que représente la grenaille agglomérée.
  • N'utilisez pas d'abrasif stocké sans vérifications.